Expériences voyages

LE BLOG DE BRAVOFLY.FR
Home > Asie > Les activités à faire autour de Ban Lung

Asie

Les activités à faire autour de Ban Lung

Les activités à faire autour de Ban Lung
août 05
00:32 2016

Ban Lung n’est pas une ville aussi connue que Siem Reap ou Phnom Penh. Elle se situe dans la région du Ratanakiri, au Nord Est du Cambodge, une province reculée hors des sentiers battus. Ban Lung est une ville qui ne présente pas grand intérêt, le plus intéressant pour tout voyageur est d’aller visiter ses alentours. Quelles sont les activités possibles à Bandung ? Il est évident que je ne puisse pas vous citer toutes les activités, ce serait trop long alors je vous présente une sélection des activités qu’il ne faut pas manquer.

Aller dans les villages éthniques

Maisons de la tribu Kreung

Aux alentours de Ban Lung il y a quelques minorités ethniques qui vivent dans des villages. Lors de mon excursion pour la journée, j’ai pu découvrir les maisons de la tribu des Kreung. Ils vivent dans de petites maisons, en fait il s’agit de huttes perchés sur des pilotis. On peut en distinguer deux sortes, les « familiales » et les « privées » destinées aux adolescentes. Chez les kreung, les petites maisons on les appelle les « maisons de filles ». Vers l’âge de 15 ans les jeunes filles qui souhaitent avoir un espace privé, peuvent inviter les garçons à venir mieux les connaître et même de manière intime. Ces petites maisons réservées aux filles, permettaient aux jeunes adolescentes de savoir si les jeunes garçons qu’elles invitaient étaient les « bons » pour se marier.

Le lac volcanique Yeak Loam

Lac Yeak Loam

Situé à seulement cinq kilomètres de Ban Lung, le lac Yeak Loam est l’endroit idéal pour se baigner, faire un pique-nique ou une petite promenade à pieds autour du lac. Ce lac est en fait un reste de vieux cratère volcanique vieux de 700 000 ans de diamètre de 750 mètres et de 48 mètres de profondeur.
En 1995, le gouverneur de la province de Ratanakiri a placé 5000 hectares en zone protégée dont le lac. Un an plus tard, il a obtenu de l’aide du Centre de développement et de la recherche internationale du Canada et le Programme de développement des Nations Unies afin de développer un programme de gestion efficace des ressources.
Ce site est bien protégé, je peux vous le confirmer pour y avoir été lors de mon dernier voyage au Cambodge. Pour les baignades, il y a même des gilets de sauvetage pour quelques riels si vous avez peur de vous noyer.

Voir les cascades autour de Ban Lung

Ka Chang

Il en existe un bon nombre mais ne passez pas à côté des incontournables. Cha Ong se trouve en pleine jungle à 8 kilomètres à l’ouest de Ban Lung. La cascade n’a rien d’extraordinaire, c’est plus son environnement que j’ai apprécié et surtout sa cavité naturelle qui permet de contempler la chute d’eau des deux côtés. La cascade Ka Chang se trouve à 6 kilomètres au sud ouest de Ban Lung, elle mesure 12 mètres de haut, vous pouvez vous baigner dans son bassin. Puis il y a Ka Tieng, une chute d’eau de 10 mètres de haut que l’on peut admirer d’un pont de singe entourée de jungle. Pendant un mois d’août en saison de pluies au Cambodge, j’ai eu la chance de ne pas avoir croisé un seul touriste.

Se promener à Phnom Svay

Bouddha couché à Phnom Svay

Phnom Svay est une petit colline qui se situe à 2 kilomètres de Ban Lung. Il est bon de s’y rendre en fin de journée, quand il fait moins chaud pour s’y balader à pieds. En arrivant à l’entrée, vous trouverez le Wat Isana Rattanaram mais le plus intéressant à voir est de vous rendre en haut de la colline pour voir la grande statue de Bouddha couché en parinirvana. Pour terminer votre balade, ne manquez surtout pas la vue pittoresque sur la province de Ban Lung.

Randonnées dans le parc naturel du Virachey

Chute d’eau sur le fleuve Tak Mak dans le Parc national de Virachey. Photo de Greg McCann.

Photo de Greg McCann.
https://photos.mongabay.com/j/mccann.waterfall.P1070860.568.jpg

Le parc naturel du Virachey est la seule activité que je n’ai pas faite mais que je compte bien programmer pour mon prochain séjour car c’est la plus grande zone protégée du Cambodge. Il se situe à la frontière avec le Laos et le Vietnam. Il renferme une biodiversité importante. Ce qui le rend si spécifique c’est qu’il n’a pas encore été totalement exploré. Ici il y a des rangers qui assurent la protection du parc et des espèces comme les deux ou trois tigres qui vivent dans la contée ainsi qu’une dizaine d’éléphants sauvages. Je me réserve une visite dans ce parc lors de mon prochain voyage au Cambodge c’est sûr.

Par quelles activités êtes-vous le plus attiré ?
Retrouvez-moi sur mon blog voyage en Asie du Sud Est pour plus d’activités au Cambodge.

A propos de l'auteur

Rattana

Rattana

Rattana, part à la découverte de ses origines laotienne et cambodgienne au travers d'un voyage par an depuis 2012. Elle partage ses expériences de voyage au Laos, au Cambodge et plus récemment d'Asie du Sud Est. Ne manquez pas de suivre tous ses voyages.

0 commentaire

Aucun commentaire pour l'instant !

Il n'y a aucun commentaire pour l'instant, souhaitez-vous écrire un commentaire ?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

Suivez-nous sur

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Twitter

INSCRIPTION A LA NEWSLETTER

Archive de voyage

Catégories