Expériences voyages

LE BLOG DE BRAVOFLY.FR
Home > Amériques > Amérique du nord > Définir la cuisine américaine

Amérique du nord

Définir la cuisine américaine

Définir la cuisine américaine
juillet 26
10:03 2016

La cuisine américaine

Quand on m’a demandé d’écrire sur la cuisine américaine, j’ai eu un moment de doute : que pouvait-on dire de la cuisine américaine sans penser à la Mal-Bouffe ? Et pourtant, de retour d’un voyage de plus de deux semaines dans le Nord-ouest des Etats-Unis, je venais d’expérimenter l’un de nos meilleurs voyages en terme de cuisine. Et même si j’avais vu sur les cartes des restaurants, où je me rendais, de grands classiques, j’avais aussi eu droit à des prouesses en matières de goûts et de recettes. Avec un mari intolérants au gluten, aux oeufs et aux laitages, nous sommes revenus de ce voyage vraiment impressionnés par le niveau de cuisine que nous avons goutté.

Vivant en plein centre des Etats-Unis, je continue néanmoins à cuisiner à la française et surtout à cuisiner tout simplement au grand étonnement de mes amis américains. J’ai souvent eu l’occasion de visiter des maisons où la grandeur de la cuisine était juste impressionnante, mais j’ai aussi appris que l’importance de la cuisine dans une maison était inversement proportionnelle au temps passé à cuisiner … sauf pour Thanks Giving, la fête familiale par excellence. Ce qui me permet de distinguer 3 types de cuisines aux Etats-Unis : la cuisine traditionnelle du repas de Thanks Giving, la cuisine quotidienne et les spécificités régionales. Mais la description ne serait pas complète si on ne mentionnait pas l’extrême richesse de l’apport des autres cultures.

Le repas de Thanks Giving

Le repas de Thanks Giving est véritablement une institution et même si un peu comme en France, il y a les classiques du moment, il est nénmoins difficile d’en sortir, tant c’est inscrit dans l’inconscient collectif. Thanks Giving est une fête de gratitude qui avait été instaurée pour remercier les indiens de leur accueil à l’arrivée des premiers colons. Le repas de Thanks Giving est donc presque immuable avec les grands classiques comme le plat de dinde, le pain de maïs (corn bread), les mashed potatoes (purée de pommes de terre), le gravy (sorte de sauce), le stuffing (farce à base de mie de pain), les crandeberries (canneberges) et le pumpkin pie (gâteau de citrouille), très chargée en cannelle.

cuisine américaine: thanks giving

thanks giving4

La cuisine quotidienne aux Etats-Unis

Malheureusement, ce n’est pas jour de fête tous les jours et hormis l’indémodable burger décliné à toutes les sauces et de toutes les façons, la cuisine américaine se défend encore. Bien sûr, on évitera les donuts, les cup cakes, ou on essayera de sélectionner les meilleurs. Mais on peut aussi, en plat salé, se reporter sur les grands classiques comme la Caesar Salad ou le cole slaw (salade de choux) qui agrémentent toutes les cartes des restaurants. En entrée dans les restaurants, il n’est pas rare de voir de la soupe servi, dans bien des cas, on parle alors de chowder et la soupe la plus populaire est la clam chowder (soupe à base de clams).

cuisine américaine: greatfalls restau

Quand les américains vous reçoivent, le plat qui mettra tout le monde d’accord est souvent une bonne viande au BBQ : une bonne pièce de boeuf marinée auparavant dans une bonne sauce BBQ voire même une sauce Kansas City.

Le maïs est aussi omni-présent dans la cuisine américaine : c’est si facile de faire griller un épis de mais, voire même une pomme de terre entière au BBQ. La sour cream accompagnera alors très bien cette dernière.

En apéritif, il y aura eu des dés de fromage accompagnés de crackers et de grappes de raisin.

Pour les enfants, le traditionnel plat de Mac and Cheese fera l’affaire : coquillettes gorgées de fromage et gratinées ou non au four.

La cuisine régionale

Il existe quelques particularités entre les différentes régions. Si dans le sud-ouest, la cuisine a emprunté beaucoup à la cuisine mexicaine, en revanche dans le sud, la cuisine cajun est omni-présente. Elle est à base de produits de la mer, souvent assez épicée, on y retrouve de nombreux plats en sauce. Le Midwest est fameux pour ses viandes succulentes, tandis que les côtes, ouest et est, offrent de nombreux plats issus de la mer.

La cuisine ethnique

Enfin, on ne peut pas parler de cuisine américaine sans parler des multiples influences qu’elle subit : les restaurants du monde entier sont présents sur le sol américain. Il est très facile de manger mongolien, italien bien sur, mais aussi éthiopien, chinois ou indien. Ces restaurants sont souvent facilement accessibles. Peu à peu, leurs influences se font sentir dans la cuisine américaine en apportant des saveurs nouvelles.

Conclusion

La cuisine américaine est une cuisine multiple, souvent ramenée à de simples plats que l’on trouve dans les fast food, elle présente cependant quelques particularités. Elle est réduite à quelques plats phares en apparence, mais s’est enrichie d’une multitudes de goûts au fur et à mesure que la nation accueillait des immigrants du monde entier. Que ce soit au super marché ou au restaurant, la diversité est importante. Il faut savoir cependant lire les étiquettes pour essayer de ne pas tomber dans l’alimentation trop process, la plaie de l’alimentation américaine.

A propos de l'auteur

Isabelle

Isabelle

Isabelle, mariée et 4 enfants (de 8 à 18 ans). Nous habitons depuis novembre 2008 aux Etats-Unis après avoir aussi été expatriés à Taiwan et au Maroc, en passant par Grenoble. Nous aimons voyager et découvrir notre environnement. Je partage notre vie d’expatriés et de baroudeurs sur le blog FromSide2Side.com.

0 commentaire

Aucun commentaire pour l'instant !

Il n'y a aucun commentaire pour l'instant, souhaitez-vous écrire un commentaire ?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

Suivez-nous sur

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Twitter

INSCRIPTION A LA NEWSLETTER

Archive de voyage

Catégories