Expériences voyages

LE BLOG DE BRAVOFLY.FR
Home > Amériques > Amérique du nord > Aborder la mentalité américaine en voyage

Amérique du nord

Aborder la mentalité américaine en voyage

Aborder la mentalité américaine en voyage
janvier 26
09:36 2016

En voyage, il faut avoir l’esprit ouvert ! voilà une injonction que j’ai souvent entendu. Et pourtant pas facile, quand on est en terre inconnue, que l’on ne maitrise pas forcément la langue, de se montrer ouvert et d’appréhender sans apriori, ni crainte, les habitants d’un pays. Dans une rencontre, ou juste dans un échange, c’est bien plus qui rentre en jeu et cela s’appelle : la différence culturelle. Aux Etats-Unis, comme ailleurs, rencontrer des américains en voyage, entraîne forcément un choc culturel d’un côté comme de l’autre. Alors voici dans cet article, quelques conseils pour vous sentir à l’aise pour aborder la mentalité américaine en voyage.

En ayant voyagé de nombreuses fois, dans l’Ouest des Etats-Unis, j’ai pu constater combien nos façons d’appréhender l’autre étaient différentes. Et en habitant depuis plus de 7 ans aux Etats-Unis, je mesure aussi le chemin parcouru de mon côté.

Ne pas craindre d’engager la conversation

Un américain, adore parler et n’a aucune gène pour commencer une conversation, tandis qu’un français restera plutôt sur ses gardes, ayant même un mouvement de recul, presque effrayé à l’idée de tant de familiarité.

Ok, me direz-vous, pas de généralisation ! Et pourtant, engager une conversation est vraiment chose facile aux Etats-Unis. On parlera de tout, on parlera de rien, On échangera 3 phrases, le temps d’une connexion et puis, comme un rien la conversation s’arrêtera et on se quittera comme si on était des copains de toujours. Aucun engagement, on ne va pas plus loin : on a juste vécu un instant, le temps d’un échange. Et là, où un français, aura un temps de recul ou sentira même agressé, l’américain, lui sera souriant et aura engagé avec légèreté une conversation sans queue ni tête.

Exemples :

La caissière qui vous dit aimer votre collier,

Le conseil :

Rendre un sourire n’engage à rien, accepter un compliment sans arrière pensée, aussi. Un simple merci suffira et éventuellement, même l’explication du dit-collier. Parlez de rien, posez des questions et vous verrez, vous aurez fait de ce moment, un moment agréable et vous vous aurez fait un ami.

Les souvenirs :

  • A Monument Valley, nous avons passé un moment inoubliable à parler pendant 30 mn avec les Navarro qui vendaient leurs objets : cela a commencé par la technique de fabrication de leurs bijoux, puis, nous avons parlé de leur journée, pour finir sur le Super Bowl et sur leurs équipes de foot favorites.
  • Un autre jour, sur une piste perdue au dessus de Moab, nous sommes tombés sur deux gars en quad. Un instant sympa à admirer le paysage.

mentalité américaine en voyage

  • Un guide Navarro, un chauffeur du bateau, un Indien Ute, bref, autant de personnages croisés lors de nos visites, autant de conversations : ils ont toujours des tas de choses à raconter au delà de leur discours bien rodés touristiques, à condition de s’intéresser à eux et d’aller au delà. Au Canyon de Chelly, nous avons forcé la réserve de notre petite guide qui avait l’âge d’une grand mère et elle nous a emmené à la rencontre des terrains de son enfance.

Arrêter de râler

Ne râlez pas car votre interlocuteur le prendra personnellement et remuera ciel et terre pour vous satisfaire. En face de vous, vous aurez quelqu’un qui ne sait pas comment gérer le mécontentement, et qui fera tout pour que vous vous sentiez bien car le client est roi, mais ce n’est pas la peine d’en rajouter ! Les américains ne sont pas habitués à râler, on n’élève pas la voix, ça ne se fait pas. Par contre, le client est roi alors, il suffira de dire les choses et souvent, le problème pourra être résolu sans avoir fait de scandal. Et puis, oui, les choses sont différentes, il peut faire trop chaud, la clim peut être trop chaude, ou votre voisin de table parlera trop fort : c’est comme cela aux US.

Aux Etats-Unis, le ridicule ne tue pas et l’habit ne fait pas le moine !

mentalité américaine en voyage: rencontre improbable avec ce gars qui connaissait la France

rencontre improbable avec ce gars qui connaissait la France

Enfin, au delà des confrontations, sachez que effectivement l’habit ne fait pas le moine : on a fait de belles rencontres avec des gars au physique sorti tout droit des 7 mercenaires. Et surtout surtout, ne jugez pas, l’apparence ici n’a pas la même valeur : le ridicule ne tue pas : le short trop court ne choque pas, même si vous avez 20 kilos de trop.

Aux Etats-Unis, l’enfant est roi

Si vous voyagez en famille, votre enfant est aussi votre meilleur ambassadeur. On appréciera sa retenue et surtout, on n’hésitera pas à le féliciter ou à lui décocher un « good job buddy ! » Un sourire, un remerciement  et hop, vous enchainez sur autre chose.

Et pour conclure, je vous dirais de ne pas vous prendre la tête : aux Etats-Unis, les gens sont cools, habitués à sourire, habitués à voir les choses du bon côté. Alors profitez de votre séjour.

A propos de l'auteur

Isabelle

Isabelle

Isabelle, mariée et 4 enfants (de 8 à 18 ans). Nous habitons depuis novembre 2008 aux Etats-Unis après avoir aussi été expatriés à Taiwan et au Maroc, en passant par Grenoble. Nous aimons voyager et découvrir notre environnement. Je partage notre vie d’expatriés et de baroudeurs sur le blog FromSide2Side.com.

0 commentaire

Aucun commentaire pour l'instant !

Il n'y a aucun commentaire pour l'instant, souhaitez-vous écrire un commentaire ?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

Suivez-nous sur

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Twitter

INSCRIPTION A LA NEWSLETTER

Archive de voyage

Catégories