Expériences voyages

LE BLOG DE BRAVOFLY.FR
Home > Amériques > Amérique du sud > L’hôtel le plus insolite du monde est-il chilien ?

Amérique du sud

L’hôtel le plus insolite du monde est-il chilien ?

L’hôtel le plus insolite du monde est-il chilien ?
juin 22
08:42 2015

Située au cœur de la Patagonie chilienne et de la seconde plus vaste forêt tempérée du monde, la réserve biologique de Huilo Huilo abrite un hôtel insolite parmi les plus connus au monde. Son architecture conique et sa cascade déferlant sur la façade en ont fait un incontournable du web : il s’agit de la « Montagne magique » (Montaña Mágica, en espagnol). Mais, outre cette architecture exubérante, la zone abrite d’autres hôtels écologiques dont certains à l’architecture également étonnante, et une riche biodiversité.

La Réserve biologique de Huilo Huilo

C’est en 1999 qu’est créée la Réserve biologique de Huilo Huilo, au cœur de l’écorégion valdivienne, deuxième plus grande forêt tempérée au monde, à cheval sur l’Argentine et le Chili. Cette région est d’une grande biodiversité ; on y trouve notamment des spécimens de kodkod, de renard de Magellan, de pudú, de pic de Magellan, de Monito del Monte (« le petit singe de montagne »), un soin particulier étant accordé à la conservation de la grenouille de Darwin et du huemul (cerf du sud andin).

Complément logique, la réserve a développé un accès touristique avec plusieurs hôtels écologiques, dont le plus connu est le très insolite Montaña Mágica, « Montagne magique », qui rappelle d’ailleurs le titre d’un film du plus célèbre cinéaste chilien, Alejandro Jodorowsky.

Le projet, par sa cohérence d’ensemble, a été récompensé en 2012 aux « Virgin Holidays Responsible Tourism Awards » du prix de la meilleure initiative pour la conservation de la vie sauvage et des habitats naturels. Cette année, c’est un « National Geographic World Legacy Award » qui a été attribué à la Réserve biologique de Huilo Huilo.

Un bijou d’architecture et un établissement 3 étoiles qui fait rêver. Quelques photos en diront plus que bien des discours.

Ceinturée de forêt, cette merveille de design fascine par sa forme inhabituellement conique, voire pyramidale, qui lui vaut son nom de « montagne ». Étant donné le caractère étroit du bâtiment, cet hôtel ne compte que douze chambres, toutes disposant d’une fenêtre donnant vue sur l’extérieur. Les intérieurs boisés confèrent à l’architecture son élégance et à l’atmosphère une chaleur. Une passerelle donne sur l’entrée de l’hôtel,  dont les flancs sont rythmés de végétations et du clapotis déferlant de la cascade – artificielle – qui jaillit à son sommet.

huilo-huilo-montana-magica-04

huilo-huilo-montana-magica-06

huilo-huilo-montana-magica-011

huilo-huilo-montana-magica-01

Mais les autres singuliers hébergements et hôtels voisins, tous réalisés par des artisans locaux, sans être aussi incroyables que la Montagne magique, ne sont pas indignes d’intérêt. Ainsi, le Nothofagus Hotel & Spa présente une architecture ronde, articulée autour d’un jardin intérieur. Comme à la Montagne magique, le bois y domine et le design, très soigné, s’avère d’une grande élégance.

huilo-huilo-nothofagus-01

huilo-huilo-nothofagus-02

huilo-huilo-nothofagus-06

Dans un registre un peu plus fantasque, le Reino Fungi Lodge, comme son nom le laisse deviner, est inspiré de… champignons.

huilo-huilo-reino-fungi-03

huilo-huilo-reino-fungi-05

Avec le Canopy Village, ce que l’hébergement perd en élégance, il le gagne en singularité… et en hauteur, puisque situé, comme son nom l’indique, dans la canopée. Côté confort, il ne faut pas être trop exigeant : lits de camp et sacs de couchage : les cabanes dans les arbres ne sont pas d’un même standard que les autres hôtels.

huilo-huilo-canopy-02

huilo-huilo-canopy-01

Informations pratiques :

Attention, la réserve biologique de Huilo Huilo est vraiment très retirée. Pour ceux qui n’auraient pas peur du paradoxe consistant à se rendre dans une zone écologique… en avion… quatre aéroports se trouvent dans les « environs » : Valdivia à 2h30, Temuco et Osorno, à 3 heures, Puerto Montt à 4 heures de route. Le cas le plus plausible pour les lecteurs francophones serait plutôt un départ depuis la capitale, Santiago, d’où partent des bus pour Panguipulli (companies Tur Bus, Luna Express et Buses Inter Sur). De Panguipulli, il faut se rentre à Neltume. Une fois arrivé, un taxi collectif ou bien un bus vous emmèneront en direction de Puerto Fuy ; annoncez au chauffeur l’hôtel que vous avez réservé, de façon à ce qu’il vous y dépose, sur le chemin.

Plus d’informations sur le site de la réserve biologique : http://www.huilohuilo.com/ (en espagnol, anglais et brésilien).

A propos de l'auteur

Kalagan

Kalagan

Je suis sur les routes depuis 2011, emmenant mon laptop, mes blogs et toutes mes activités sur internet. Comme un digital nomad, je peux donc travailler depuis où bon me semble. Ce qui me botte, c'est le voyage en immersion, les voyages au long cours et les lieux insolites.

0 commentaire

Aucun commentaire pour l'instant !

Il n'y a aucun commentaire pour l'instant, souhaitez-vous écrire un commentaire ?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

Suivez-nous sur

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Twitter

INSCRIPTION A LA NEWSLETTER

Archive de voyage

Catégories