Expériences voyages

LE BLOG DE BRAVOFLY.FR
Home > Conseils de l équipe > Bons plans d Olivier > Cyclotourisme ou comment bien préparer votre voyage

Bons plans d Olivier

Cyclotourisme ou comment bien préparer votre voyage

Cyclotourisme ou comment bien préparer votre voyage
avril 21
16:59 2014

Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
A bicyclette !

Que ces belles paroles extraites de l’une des plus fameuses chansons de Yves Montand sonnent justes, vous ne trouvez pas ?

Voyager à vélo, c’est vraiment le pied ! Qui l’a déjà expérimenté ne me contredira certainement pas. Il faut reconnaitre que la 1ère fois, l’avant départ est un peu flippant mais une fois sur la route, c’est que du bonheur ! Et puis, peu importe les péripéties qui vous attendent, ce qui est important, c’est de vivre pleinement l’instant : Carpe diem ! Tout en sachant qu’un jour, vous pourrez raconter cette merveilleuse aventure à vos enfants, pourquoi pas ! 😉

Si vous rêvez de vraies vacances, de ressentir de merveilleuses sensations d’euphorie et de fierté, de jouir d’une liberté totale, de vous sentir en harmonie à la fois avec vous-même et la nature, alors lisez bien ce qui suit.

Inconvénients

Personnellement, je n’en vois aucun, à part le fait qu’il faut fournir des efforts et qu’un cycliste demeure assez vulnérable. Mais bon, ne pas être conscient de ces détails serait vraiment grave ! :-)

Les nombreux avantages

D’un point de vue économique

Même si il vous faudra investir un peu d’argent dans votre équipement de base afin de vous assurer de pouvoir passer des vacances le plus loin possible des problèmes techniques, voyager à vélo c’est le moyen de transport idéal pour dépenser peu. Dans certains cas, ça vous coûtera encore moins cher que de voyager en autostop puisqu’il arrive parfois que la personne ayant eu la gentillesse de prendre l’autostoppeur demande une contribution minime au voyageur (essence, éventuels péages). Ce qui dans un certain sens, me semble tout à fait légitime.

D’un point de vue sanitaire

Le vélo, c’est tout bénef aussi bien pour votre corps que pour votre esprit. Il est important de souligner que dans cette situation, c’est de la résistance physique dont vous aurez besoin. Un entrainement sérieux s’impose (voir un peu plus bas).

D’un point de vue environnemental

Quel plaisir pour votre porte-feuilles que de s’arrêter à une station essence pour y prendre uniquement une barrette de chocolat ou une bouteille d’eau 😉 ! Si vous saviez combien la nature vous sera reconnaissante si vous voyagez à vélo ! D’ailleurs, elle saura très bien vous le démontrer de par le spectacle qu’elle vous offrira tout au long de votre parcours.

Fotolia_61075201_Subscription_L__1397744167_31.34.90.17

Découvrir la nature

Quoi de mieux que de voyager à vélo pour découvrir, observer et ressentir réellement la nature ? La vitesse à laquelle un cycliste se déplace permet largement de bien s’imprégner du paysage qui l’accompagne et de se sentir proche des autochtones qui bien souvent font le 1er pas vers les gens de passage afin de leur poser des questions et de faire ainsi, un échange culturel. Tout dépend bien évidemment dans quel(s) pays vous serez. Laissez-vous aller, libérez votre esprit, éloignez vos peurs et vos doutes, souriez et revenez vers l’essentiel de la vie : s’ouvrir à autrui. Ce sont des moments privilégiés, croyez-moi !

Comment choisir son vélo ?

Qu’importe la distance que vous effectuerez, prenez toujours du matériel de qualité. C’est du moins le conseil que je vous donne. Je vous assure qu’en cas de casse, vous risqueriez de regretter les quelques économies que vous aurez faites au préalable. Vous trouverez parfois de très bonnes occasions sur des sites spécialisés. Il en existe de très nombreux. En voici un ! Cliquez ici

Prenez votre temps et faites le bon choix !

En ce qui concerne le type de vélo, tout dépend de vos goûts. Vous avez le choix entre le VTT, le vélo de touriste, de route, le vélo randonneur, tandem ou le vélo couché (c’est avec ce dernier que personnellement je voyage. Il coûte un peu plus cher mais franchement, après y avoir goûté, il est difficile de revenir au vélo dit « traditionnel »).
Ce qui est important, c’est le confort et la sécurité. Vous devez vous sentir à votre aise avec la bicyclette que vous avez choisie ou que vous allez choisir. N’hésitez pas à en essayer plusieurs et à faire quelques kilomètres avec chacune d’entre elles avant de vous approprier celle qui vous semblera la mieux adaptée à vos exigences car souvenez-vous que cet amas de tubes en fer et de plastique deviendra durant tout votre séjour et plus, votre fidèle compagnon de route.
Attention ! Ne le prenez pas trop léger ! Vélo léger = vélo fragile. La légèreté est un point fort uniquement dans les compétitions.

Réparations

Vous devez être capable d’intervenir dans toutes les situations et pour chaque type de problème. De nuit, de jour, dans les bois ou en ville, par beau temps comme par temps de pluie. Crevaison, freins, chaine… Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander conseils à votre revendeur ou au magasin/réparateur le plus proche. S’il est sympa et compétant, il vous montrera quelques bons tuyaux. Sinon, il y a toujours internet. Voici un site plutôt sympa. Cliquez ici

Que prendre avec vous ?

Tout dépend si vous comptez dormir à l’hôtel ou en toile de tente.
– Matériel de rechange (pneus, chambres à air, pédales, chaine, câbles, phares, ampoules)
– Petite boite à outils, petite burette d’huile, bombe anti-crevaison
– Une lampe-torche par personne + piles de rechange
– 1 ou 2 antivols à chaines (n’en prenez pas un simple, plastifié. Il est facile de les rompre). A chaque halte importante, garez-vous à proximité d’un lieu public et tachez de ne pas trop vous éloigner de vos vélos et de les avoir toujours à portée de vue. Les voleurs sont partout et les touristes sont leur proie privilégiée.
– Carte / GPS
– Boussole
– Vêtements de pluie
– Dictionnaire de la langue du/des pays que vous traverserez. Ça peut toujours servir ! 😉

Avant de partir

Cela va sans dire qu’avant de partir, si votre vélo n’est pas neuf, une révision complète s’impose. Et pourquoi pas un check-up de vous également. Mieux vaut prévenir que guérir !
Pour les non initiés, je vous conseille vivement de vous entrainer quelques mois avant le grand jour afin de ne pas souffrir de crampes, de lourdeurs de jambes, de grosse fatigue et de ne pas ralentir ainsi le groupe. Il est facile de vite se lasser lorsqu’on fait une chose sans qu’il y ait un minimum de plaisir. Essayez de vous entrainer à charge en empruntant des sentiers en pente. Mettez-vous à dure épreuve ! Faites-le à plusieurs si vous le pouvez et faites-le avec le sourire, un peu comme celui-ci :-) Ça aide ! Vous verrez que votre séjour gagnera en qualité.
Physiquement, je vous garantis qu’à votre retour, vous serez un vrai top modèle 😉 ! Vous allez tonifier et affiner votre corps, votre muscle cardiaque sera plus résistant, vous permettant ainsi de mieux contrôler votre respiration et vos émotions. Vous vous sentirez mieux dans votre tête, mieux dans votre corps, plus en harmonie avec les autres, plus joyeux, plus performant dans tous les domaines (j’ai bien dit tous les domaines 😉 ), bref ! Plus vivant !

Les risques

Vol

Ça peut arriver et il vous faut vous préparer à ce genre de situation. Par conséquent, tachez de toujours garder sur vous le nécessaire qui vous permettrait de vous débrouiller en cas de vols (numéros de téléphone, argent, documents…)

Accident

Là-aussi, personne n’est à l’abri. Par conséquent, ayez toujours votre casque bien vissé sur votre tête, portez un gilet fluo et des gants adaptés, faites toujours en sorte d’être vu par les automobilistes et souvenez-vous qu’en vélo, nous sommes super vulnérables. Donc prudence ! Et soyez prêts à affronter cette situation si elle devait se produire. Ne vous laissez pas prendre par la peur ou par vos émotions. Voici un site bien sympa qui pourra vous être utile. Cliquez ici

Chute

En descente, ralentissez même si le danger vous semble inexistant. Gardez bien vos distances et surtout, répartissez bien le poids de vos bagages sur votre vélo afin que votre stabilité et votre équilibre ne soient pas compromis.

Pour conclure

Même si vous avez eu un temps pourri durant tout votre séjour, je vous assure que vous reviendrez de votre superbe aventure le cœur gros et les yeux émerveillés. Alors afin de ne pas gâcher ce plaisir, n’oubliez pas ces 6 points qui me semblent fondamentaux :

1/ Partez avec du bon matériel
2/ Soyez assuré (c’est mieux)
3/ Écoutez bien votre corps et faites souvent des haltes à des endroits animés
4/ Durant chaque halte, faites du stretching (pour avoir quelques exemples, cliquez ici) et buvez beaucoup d’eau. C’est essentiel afin d’éviter les crampes et la déshydratation !
5/ Toujours porter votre casque (ne plaisantez pas avec ça. Portez-le toujours !)
6/ Faites un maximum de photos et pourquoi pas, faites-les nous partager ! 😉

Globe-trotterment
Olivier

A propos de l'auteur

Olivier

Olivier

Bonjour à tous les amoureux de la vie, en quête de soi à travers la découverte de ce monde ! Je m'appelle Olivier et j'ai cette chance inouïe de vivre de ma passion, celle de voyager. Mon rôle ici, est celui de vous faire partager mes diverses expériences à travers cette bonne vieille terre, regorgeant d'une multitude de cultures, d'Histoire et d'Hommes dont la richesse intérieure est parfois plus précieuse que n'importe quel trésor. Bonne lecture !

0 commentaire

Aucun commentaire pour l'instant !

Il n'y a aucun commentaire pour l'instant, souhaitez-vous écrire un commentaire ?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

Suivez-nous sur

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Twitter

INSCRIPTION A LA NEWSLETTER

Archive de voyage

Catégories